La densité idéale des mots clés pour votre SEO

Keyword 1

La densité idéale des mots clés pour votre SEO

1 . Quelle est la densité idéale de vos mots clés ?

Les moteurs de recherche prennent en compte la densité d’un mot clé sur une page dans le cadre du SEO.

En principe, une forte densité du mot clé favorise votre positionnement sur les résultats de recherche des moteurs de recherche, néanmoins, il faut savoir mesurer la quantité, car vous pouvez vite arriver au-dessus de la normale, et vous serez victime de ce que les moteurs de recherche appellent « le bourrage de mots-clés ».

Un débat à ce sujet a été lancé pour savoir si le taux de densité de mot clé idéal existe pour les moteurs de recherche. Les moteurs de recherche, notamment Google parlent souvent d’une valeur approchant les 10%, mais les rares prises de parole de la société sur le sujet affirment qu’il n’existe pas de valeur idéale.

2 . Ne pas recourir à la technique de répétition de mot

Lors des débuts du Web, l’une des premières techniques SEO consistait à répéter un mot une dizaine de fois dans un même article pour gonfler sa densité. Hors cela ne permettait pas d’avoir un meilleur résultat, au contraire, cela pouvait pénaliser le référencement de votre page.

De nos jours, il faut donc choisir avec précision les mots-clés de votre page, et les inclure dans des emplacements stratégiques, en évitant bien sûr les répétitions inutiles, notamment dans les mêmes zones.

3 . Comment augmenter la densité de ses mots clés sans les répéter :

Google s’intéresse également aux mots-clés connexes à ceux de votre contenu. Il s’intéresse également aux mots-clés liés à votre contenu parce qu’ils optimisent le référencement de votre blog. Les mots liés aux principaux mots clés de Google sont appelés les « mots clés sémantiques », ils aident Google à déterminer la nature du contenu de votre site web et contribuent au développement de l’indice sémantique de Google.

Nous pouvons donc dire qu’il est nécessaire d’inclure ces mots-clés sémantiques car ils augmentent la densité des mots-clés dans votre site et ils ne sont que des mots-clés aux yeux de Google. Si ils sont répartis d’une bonne manière dans votre article par exemple, ces mots seront tout à fait naturels, et nous n’aurons pas l’impression qu’il y a des répétition.

Les emplacements principaux :

L’URL (l’adresse web de la page)
Le titre ou < h1 >
L’intertitre ou < h2 >
Les premiers mots du premier paragraphe
La balise < title > dans les liens
La balise < alt > ou alternative textuelle dans les images

Les emplacements secondaires :

Les intertitres suivants ou < h3 >
Les premiers mots des paragraphes suivants
Les mots en gras < b > ou < strong >
Les listes < ul > (non ordonnée) ou < ol > (ordonnée)
Les noms des fichiers jpg ou pdf

Les premières phrases doivent êtres les plus soignées car ces micro-contenus peuvent êtres republiés dans les résultats de recherche d’un moteur de recherche.

  1. Réécrire ses URL

N’oubliez pas de toujours vérifier la syntaxe de l’URL qui est générée automatiquement par le CMS (Content Management Software) et réécrivez-le si besoin. Réécrivez également les noms des fichiers que vous intégrer dans la pages (images, pdf, jpg, png, textes doc). Ils possèdent aussi un URL, et donc, si vous ne voulez pas qu’elles celles-ci soient remplies de signes qui n’ont aucun sens pour le référencement, supprimez les accents et remplacez-les par des tirets par exemple.